Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2015

Balade bateau à Huahine

La balade bateau dans une île polynésienne est toujours une journée exceptionnelle, hors du temps, un must. A la découverte du lagon de Huahine.

DSC_7645.JPG

DSC_7446.JPG

 

DSC_7508.JPG

 

 

Jardin de corail du relais Mahana (Huahine)

Quelques photos de poissons. Le jardin de corail est préservé, on peut y voir une vie sous-marine intense. Il pleuvait pas mal pendant mon passage et je découvrais mon appareil photo et vidéo AEE. Mes clichés sou-représentent la réalité, ce ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres.

FILE0039.JPG

 

FILE0128.JPG

 

FILE0198.JPG

 

FILE0249.JPG

 

FILE0238.JPG

 

FILE0134.JPG

 

FILE0110.JPG

 

FILE0257.JPG

Coucher de soleil à Huahine (Parea)

DSC_7389.JPG

 

DSC_7407.JPG

 

 

 

 

06/03/2015

Ma'a tahiti (Huahine, baie d'Avea)

DSC_7362.JPG

 

DSC_7360.JPG

 

DSC_7345.JPG

 DSC_7341.JPG

xxx

Randonnée en forêt (Huahine)

DSC_7328.JPG

 

DSC_7153.JPG

 

DSC_7146.JPG

 

DSC_7208.JPG

 

DSC_7234.JPG

 

DSC_7312.JPG

 

DSC_7238.JPG

 

 

 DSC_7213.JPG

 

 

 DSC_7253.JPG

 DSC_7303.JPG

Chiens de garde, fin de la balade

C'est l'un des problèmes de la Polynésie française : il est difficile de marcher le long d'une plage non publique, car on peut rapidement se trouver face à des chiens de garde, des chiens errants peu sympathiques, voire des propriétaires de fare qui annexent leur bout de plage, alors que le littoral est légalement accessible à tous.

DSC_7093.JPG

Balade sur la plage du marae Anini (Huahine)

DSC_7096.JPG

Le marae Anini (Parea, Huahine)

Le marae Anini se situe sur le domaine de la famille royale, à coté du marae Titoi. Ce marae était utilisé par la communauté' de Huahine lti et se trouve à son extremité Sud. On adorait sur ce marae les dieux Oro et Hiro.  Le dernier prétre de ce marae a dit au Révérend William Ellis, en 1818, qu'il avait souvenir de 14 cas de sacrifices humains. D’après les anciens auteurs, il aurait été édifié pour Ta’aroari’i, fils de Mahine, roi de Huahine, à la fin du XVIII° siècle, et que le culte du dieu Oro lui était associé. C’est là que Ta’aroari’i tenta, malgré les ordres de son père, de revivifier les religions traditionnelles avant de se voir exilé par les factions de Huahine, favorables au protestantisme.  (source : site Tahiti Héritage)

DSC_7045.JPG

 

 

DSC_7053.JPG

 

DSC_7048.JPG