Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2014

Attention aux chemins piégeux en forêt

Au fenua, les balades en forêt sont très piégeuses. Les chemins sont tracés mais des racines énormes et des pierres glissantes peuvent à tout moment faire chuter le randonneur. L'idéal est de s'équiper de chaussures de randonnées ou de montagne ou de nouilles (sandalettes en plastique), les baskets même de qualité ne sont pas adaptées. Avec quelques précautions on peut se régaler de promenades multiples dans des forêts préservées, et proches de leur aspect originel, comme ici à Moorea ou dans toutes les îles hautes de la Polynésie française.

DSC_4326.JPG

Balade en forêt autour du belvédère

Il existe deux balades autour du belvédère. La première (départ sur la droite en regardant le mont Rotui) descend vers les deux marae. La seconde permet de faire un circuit en boucle, dans une nature typique des îles du vent avec mape, fougères et fleurs tropicales.

DSC_4301.JPG

Les "cadenas d'amour" du belvédère de Moorea

A l'image du Pont des arts à Paris, le belvédère de Moorea commence à se remplir des "cadenas d'amour". Ce n'est pas surprenant lorsque l'on sait que près de 50 % des touristes en Polynésie française viennent passer une "honeymoon" (lune de miel) et que Moorea est la première étape de leur périple avant de rejoindre la mythique et romantique Bora Bora.

 

DSC_4291.JPG

 

 

DSC_4287.JPG

 

DSC_4289.JPG

Vue sur le mont Rotui et les baies de Cook et Opunohu

Le ciel n'était pas dégagé ce matin là, mais ce n'est pas grave, le belvédère de Opunohu est une visite incontournable à Moorea, on peut admirer une nature majestueuse.

 

DSC_4281.JPG

 

En route vers le belvédère de Opunohu à Moorea

DSC_4266.JPGDSC_4415.JPGDSC_4411.JPG

Baie d'Opunohu (Moorea) par temps gris

DSC_4264.JPG

 

DSC_4260.JPG

08/04/2014

Vidéo - Plage Temae à Moorea

Plage Temae à Moorea

C'est l'une des mes plages préférées en Polynésie française. On peut s'y dorer la pilule tranquillement, à côté d'une magnifique cocoteraie et se baigner dans une eau translucide et chaude toute l'année. On peut aussi pratiquer le snorkeling, en s'éloignant du bord,  à mi chemin entre la plage et le récif. C'est un coin de paradis. Ma seule inquiétude : en trois ans, cette plage a rétréci et semble moins bien entretenue que par le passé. De plus, pourquoi n'y a-t-il toujours pas le minimum de confort pour les touristes (douche, toilettes) et un restaurant-bar de plage ? En Polynésie, la nature est généreuse et d'une beauté incroyable mais l'homme n'a pas su encore la mettre en valeur pour le touriste d'aujourd'hui, exceptée à Bora Bora. C'est l'une des raisons pour laquelle la Polynésie française n'accueille que 160 000 touristes par an (contre 7 millions à Hawaii).

DSC_4207.JPG

 

 

 

DSC_4476.JPG

DSC_4781.JPG

 DSC_4775.JPG