Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/03/2013

Casting pour l'élection de Miss Tahiti 2013, samedi 16 mars

Prendre la suite de Hinarani de Longeaux, miss Tahiti 2012 et 1ère dauphine de Miss France, aujourd'hui assistante parlementaire au Sénat, semble faire peur. Lors du premier casting, il y a trois semaines, aucune jeune femme ne s'était inscrite au premier casting 2013. C'est pourquoi une nouvelle séance est programmée ce samedi 16 mars, de 14h à 16h à l'Intercontinental Tahiti. Si aucune candidate ne se présente, pas de panique, de toute façon, de nombreuses villes organisent leur élection locale (Arue, Pirae) et ces miss participeront d'office à l'élection de Miss Tahiti. Mais, quand même ce serait bien d'avoir une dizaine de nouvelles candidates pour défendre l'image des vahine modernes.

522629_433189606761875_1832792062_n[2].jpg

04/02/2013

Vidéo - Extrait de l'interview exclusive d'Hinarani de Longeaux, 1ère dauphine de Miss France, qui part à la conquête de Paris

A lire lundi 4 février dans la Dépêche : "Hinarani part à la conquête de Paris"

La plus belle des vahine quitte le fenua pour tenter sa chance en métropole et espère se faire une place dans le monde de la télé. Pourquoi pas ? Hinarani et Anne-Caroline Graffe à Paris, Teheiura à Béziers, trois des héros modernes du fenua vivent désormais en métropole. Qui a dit que les Tahitiens ne quittaient jamais leur île ? Les temps changent ! L'interview exclusive de Hinarani de Longeaux par mon (brillant)  confrère  Florent Collet, est publiée dans la Dépêche de Tahiti de demain, lundi 4 février 2013.

250610_527260813980793_2128126546_n[1].jpg

23 février : premier casting pour Miss Tahiti 2013

L'aventure de Hinarani de Longeaux, 1ère dauphine de Miss France, n'est pas encore terminée (elle espère participer à Miss Univers  2013) que déjà le casting pour Miss Tahiti 2013 commence le 23 février, à l'hôtel Intercontinental de Tahiti. L'élection aura lieu en juin. Toutes les jeunes femmes intéressées trouveront les infos sur le site : www.misstahiti.com

Appréciez cette affiche, avec la beauté d'Hinarani sublimée en tenue végétale.

casting.jpeg.jpg

14/12/2012

Vidéo - Accueil "à la tahitienne" pour Hinarani de Longeaux, 1ère dauphine de Miss France, de retour au fenua

BIGDEP[1].gif

Malgré la pluie diluvienne et l'heure très tardive (minuit, l'équivalent de 2-3 h du mat' en métropole, car ici on se lève tôt), plus de 200 personnes et une belle troupe de danses ont accueilli, Hinarani de Longeaux, 1ère dauphine de Miss France, à l'aéroport de Faa'a-Tahiti, dans la nuit de mercredi à jeudi. Un accueil traditionnel, avec de nombreux colliers de fleurs, de la musique et de la danse, beaucoup d'embrassades et une miss toujours aussi simple et abordable, malgré la fatigue. Voici la vidéo réalisée par la Dépêche de Tahiti.

Lire les 2 pages dans la Dépêche d'aujourd'hui (pages gratuites) : Accueil triomphal pour une princesse

13/12/2012

Les premières images et interview d'Hinarani de Longeaux, 1ère dauphine de Miss France, de retour au fenua

Les médias étaient tous présents hier soir à l'aéroport de Faa'a pour suivre l'accueil chaleureux, "à la tahitienne", qu'a reçu Hinarani de Longeaux.
Voici les liens vers les premiers reportages :

Radio 1 : Hinarani de retour au fenua (photos et interview radio par podcast), http://www.radio1.pf/2012/12/13/hinarani-de-retour-au-fen...

Ecoutez aussi la longue interview accordée à Radio 1 ce jeudi 13, à midi (heure de Tahiti), sur cette page : http://www.radio1.pf/2012/12/13/hinarani-de-longeaux-en-d...

Tahiti infos : Hinarani de retour à Tahiti: "c'est parti pour Miss univers!" (photos), http://www.tahiti-infos.com/Hinarani-de-retour-a-Tahiti-c...

La Dépêche de Tahiti (bientôt une vidéo en ligne) : http://www.ladepeche.pf/actu/miss-france-le-retour-dhinar...

Photos la Dépêche de Tahiti et Tahiti Infos

img_8623[2].jpggal-1968746[1].jpg

Y a-t-il eu une défaillance du système informatique des votes lors de l'élection de Miss France 2013 ?

Plusieurs supporters de Miss Tahiti ayant voté par SMS pour leur égérie lors de l'élection de samedi dernier se sont plaints d'avoir reçu comme message de réponse, "Merci d'avoir voté pour Miss Bourgogne". Les numéros des deux candidates étant très proches, 1 pour l'une, 11 pour l'autre, il n'y a que deux cas possibles : soit le système informatique a connu une défaillance et enregistré des votes pour Miss Bourgogne quand on votait pour Miss Tahiti, soit les supporters de Miss Tahiti ont été nombreux dans l'euphorie à se tromper de numéro. Est-ce que les organisateurs de Miss France auront le courage de mener l'enquête ?

 Peu importe pour Hinarani de Longeaux, qui est rentrée hier soir au fenua, sous des trombes d'eau (la journée la plus pluvieuse de la semaine), la première dauphine de Miss France n'a qu'un projet en tête : participer en 2013 à l'élection de Miss Univers où son profil pourrait séduire un jury plus ouvert aux beautés métissées.

Alire l'article de Sud-Ouest : les supporters de Miss tahiti n'acceptent pas le résultat de Miss France

l'article du Point (reprise de la dépêche de l'AFP qui fait actuellement le tour du web) : Miss Tahiti souhaite représenter la France à l'élection de Miss Univers

1263195031[1].jpg

 

10/12/2012

La Polynésie française fière du parcours d'Hinarani de Longeaux

 

59305_569308676428439_180226665_n[1].jpg

Hinarani de Longeaux, miss Tahiti 2012, a raté le titre suprême de Miss France "d'un cheveu" comme l'a bien résumé ce matin mon collègue Jean-Marc Monnier dans la Dépêche de Tahiti. Qualifiée en finale face à Miss Bourgogne, en tête des votes du public lors de la sélection des 5 dernières miss, elle n'a pas pu garder cet avantage, malgré une salle (le zenith de Limoges) acquise à sa cause. Est-ce le parcours scolaire brillant de Miss Bourgogne (mention très bien au bac, étudiante en médecine) qui a fait la différence ? Ou sa plus grande aisance au moment de répondre aux questions ? A moins que l' habitude des podiums et son passé de mannequin a finalement desservi Hinarani dans un concours habitué à découvrir de jeunes femmes totalement inconnues et souvent éloignée de ce monde de la beauté ? Trop pro, trop belle, trop ambitieuse, Hinarani n'avait peut-être pas toutes les qualités pour conquérir le coeur des Français. Peu importe,  les deux miss étaient magnifiques et représenteront très bien la France.

Ici, la fierté l'a emporté sur la déception et la victoire de Miss Bourgogne n'est pas du tout contestée au fenua. Pourtant, sur le net, les compliments affluent en direction de Miss Tahiti et même la gagnante a reconnu qu'au moment du résultat final, elle ne croyait pas en sa victoire, car pour elle, "Miss Tahiti était magnifique, il n'y avait pas photo".

Si le Pays a raté de peu une année de pub gratuite pour ses  lagons turquoises et ses vahine magnifiques que la médiatisation d'un titre de Miss France aurait sûrement apporté, ce n'est pas grave, Hinarani fait le buzz et donne une superbe image de Tahiti : ce n'est pas un luxe en cette période de vache maigre au niveau touristique. A n'en pas douter, son retour au fenua par le TN17 de Air Tahiti nui, ce mercredi à 23h35, devrait rester dans les annales de l'aéroport de Tahiti-Faa'a. Pas moins de 400 personnes avaient fêté le retour du aito Teheiura en février dernier, on imagine qu'autant de monde se déplacera dans 48 heures.

Et l'histoire ne s'arrêtera pas là pour la belle Hinarani puisqu'elle devrait participer dans quelques mois à l'élection de Miss Univers (traditionnellement réservé à la 1ère dauphine, Miss France participant à Miss Monde). Beaucoup de ses supporters la voient déjà triomphé dans un concours taillé à sa mesure. Et qui sait, sa beauté et son élégance auront peut-être tapé dans l'oeil d'une agence de mannequin ou d'un réalisateur de film. Elle se débrouille déjà très bien dans tous les spots pubs auxquels elle a participé, pourquoi ne pas suivre les traces d'une certaine Laetitia Casta. Hinarani de Longeaux n'a pas fini de faire parler d'elle : cette jeune femme charismatique, intelligente et déterminée, qui a su rester simple et abordable, a les moyens de ses ambitions : je ne serai pas surpris de la voir rebondir  bien plus haut après cette place de 1ère dauphine. Les petites défaites mènenet aux grandes victoires... Comme on dit ici, "go go Hinarani", l'histoire est en marche...

Voir ci-dessous des photos de l'émission sur TF1 et la Une de la Dépêche de Tahiti de lundi 10 décembre 2012

121209145129453_34_000_apx_470_[1].jpgtimthumb[1].jpgBIGDEP[1].gif