Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/01/2015

Georges Clooney est aussi à Tahiti... du moins sur les panneaux 4x3 m

Influencés par les images de danses traditionnelles, beaucoup de Français pensent à tort que Tahiti vit en dehors de la modernité. C'est totalement faux. Nous avons l'internet illimité et la télévision par satellite. Les enfants se sont arrachés des tablettes Apple ou Samsung à Noël 2013 et des drones cette année. Et bien entendu, Papeete possède sa boutique Nespresso, juste à côté de la cathédrale. C'est pourquoi Georges Clooney est présent sur  des panneaux 4x3 m avec la célèbre pub "What else ?" (ici à côté de la mairie de Punaauia). On peut aussi voir en fond, une des horreurs de la modernité. Le faux cocotier de 20 mètres de haut est en fait un  émetteur d'un nouvel opérateur de téléphonie local. Il a apporté un peu de conccurence mais pas mal de poteaux très moches, comme celui-ci.

Bien entendu, toute la population n'a pas les moyens de profiter de la société de consommation. La Polynésie française étant un Pays d'outre-mer, qui peut voter ses lois dans de nombreux domaines, ici il n'y a pas de caisse d'allocation chômage (c'est culturel, on ne veut pas payer quelqu'un qui ne travaille pas) et les allocations familiales sont plus faibles qu'en France. Des CAE (conraits aidés)  ont été mis en place l'année dernière et permettent à des chômeurs de retrouver un poste dans les entreprises ou associations, payés entre 80 000 et 100 000 Fcfp par mois (650 à 800 euros). Quelques centaines de familles ont ainsi pu retrouver les moyens de vivre, et non plus survivre. Au final, 25 % des Polynésiens vivent en-dessous du seuil de pauvreté, ils ne s'achèteront jamais de Nespresso, d'abonnement à Vini ou Vodaphone, de GoPro, de Ipad ou IPhone, etc.

DSC_8230.JPG

 

Les commentaires sont fermés.