Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2013

Quand un Tahitien vivant dans l'Hérault rencontre un Héraultais vivant à Tahiti

Mardi dernier, j'ai enfin rencontré Teheiura, au siège de la Dépêche de Tahiti où je travaille. Je dis enfin parce qu'on se connaissait par échanges de méls depuis un moment mais aussi par différentes personnes dans nos entourages et nous n'avions jamais eu l'occasion de nous voir. Quand il est arrivé à Béziers, je partais à Tahiti et quand il est venu deux fois à Tahiti en un an, soit j'étais dans les îles, soit le travail me bloquait. Pour une fois, le travail nous a réunis et j'en ai été très heureux, au point d'oublier de sourire sur la photo. Nous n'avons pu discuter que 5 minutes car Teheiura a un agenda de ministre pendant sa semaine à Tahiti. Mais j'ai rencontré l'homme humble, serein et déterminé que tout le monde connaît à l'écran. Je suis venu au fenua pour découvrir l'âme polynésienne. Je la trouve dans la vie de tous les jours, dans mes rencontres, dans le ori tahiti, dans les fêtes, dans les îles, et cet homme, Teheiura, semble en être un concentré. C'est pour cela que j'ai beaucoup d'affection pour lui, et que je suis avec intérêt ce qu'il fait de sa notoriété bâtie sur les valeurs polynésiennes. J'espère qu'il réussira son grand projet, ouvrir un restaurant tahitien dans la région biterroise, et à plus long terme, un village polynésien, comme un petit Tiki village (Moorea) où l'on voit  des sculpteurs et des tatoueurs au travail, où l'on apprend à préparer le ma'a (repas traditionnel), à nouer le pareo, où l'on découvre un superbe spectacle de ori tahiti et où l'on peut aussi se marier à la Polynésienne. Ah, que ce serait chouette, un peu de Polynésie à Béziers ! Bonne chance, Teheiura et surtout quand tu reviendras en juin à Tahiti, n'oublie pas de me garder un moment un peu plus long, on pourra parler de la difficulté de réaliser ses rêves. J'ai attendu 40 ans avant de mettre le pied à Tahiti (j"avais attrapé le virus dès l'âge de 5 ans quand une de mes tantes m'avait ramené des tas de souvenirs en coquillage made in Tuamotu), j'espère juste que tu mettras moins de temps pour atteindre ton Graal professionnel.

nb : le titre ci-dessus "Quand un tahitien..." a été trouvé par Kikine, un membre de la team de Teheiura, merci à elle, je n'y avais pas pensé, c'est bien vu

12972_10151449829159061_420428956_n[1].jpg

Les commentaires sont fermés.